Carnet de lectures

28 juillet 2008

Enfants des sables, Moussa et Ibrahim Ag Assarid

Enfants_des_sables

Moussa et Ibrahim Ag Assarid, les auteurs de ce livre, ont découvert la soif d'apprendre par hasard, suite à un Petit Prince abandonné dans le désert sur la route du Paris-Dakar. Nomades vivant dans le désert malien, rien ne les prédestinait à aller à l'école. Pourtant, un grand malheur dans leur vie, la perte de leur mère, leur en ouvrit la porte. Suite à leurs études, ils décident de se battre pour offrir à d'autres enfants nomades la chance d'être scolarisée. Pour cela, il faudra vaincre les réticences des parents, qui souvent ne comprennent pas l'utilité de l'école, et montrer que celle-ci n'est pas l'ennemie des traditions, mais au contraire, indispensable à leur survie. Dans ce livre, les auteurs racontent comment ils ont pu mener à bien cette formidable aventure, avec ses moments de grands bonheurs, mais aussi les difficultés rencontrées. Nous y découvrons différents portraits d'enfants, tous touchants, avec leurs différentes motivations pour aller à l'école. Nous y découvrons aussi le regard porté par Moussa Ag Assarid sur la société occidentale, ce qui nous permet d'avoir un éclairage différent sur ce que nous vivons au quotidien et est une invitation à une prise de recul. Enfin, les auteurs nous offrent plusieurs contes touaregs, occasion de mieux découvrir leur culture. De magnifiques photographies, en milieu d'ouvrage, nous permettent de mieux visualiser ce que nous lisons.

J'ai vraiment apprécié cette lecture, qui m'a permis de découvrir une autre culture. Je vous invite à visiter le site de l'école des sables et le blog d'un des auteurs, Moussa Ag Assarid. Et bien sûr, je vous invite à découvrir ce livre (en le commandant par l'intermédiaire du site école des sables, de l'argent est reversé à cette association ; où comment joindre l'utile à l'agréable!)

Ce livre m'a été gracieusement envoyé par Les Presses de la Renaissance, dans le cadre de l'opération Babelio.


livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

Posté par etoiledesneiges à 17:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]


11 juillet 2008

La reine Margot, Alexandre Dumas

la_reine_margot

Alexandre Dumas nous plonge dans l'univers de la fin du XVIème siècle, au milieu de manoeuvres et ruses politiciennes et de conflits religieux. Le livre s'ouvre sur le mariage entre Marguerite de Valois (la reine Margot) et le roi Henri de Navarre. Marguerite de Valois s'allie avec son mari : chacun fait sa vie de son côté, mais politiquement, ils se soutiennent et déjouent les complots ensemble. Ce livre trace le portrait de la reine Margot (certes, me direz-vous) mais aussi d'Henri de Navarre, le faux naïf, de Charles IX, de Catherine de Médicis, machiavélique, ainsi que les relations qui se jouent entre les personnages, tous dévorés par l'ambition. Arrivée à la fin du livre, j'ai été déçue, presque frustrée, que cela s'arrête si tôt, mais il s'agit d'un roman et non d'un livre d'histoire... Il m'a donné l'envie de redécouvrir cette période de l'histoire, plus particulièrement les personnages de Henri IV et de Catherine de Médicis. Je conseille vivement ce livre, qui nous tient en haleine du début jusqu'à la fin.

Livre lu dans le cadre du blogoclub à la place de Pauline (Pauline me semble beaucoup trop glauque pour me plaire, alors j'ai préféré ne pas l'acheter... je ne regrette pas!) - Ma note arrive donc avec trois mois de retard, mais la ponctualité n'a jamais été mon fort...

Posté par etoiledesneiges à 17:11 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

30 avril 2008

Les routes clandestines, l'Afrique des immigrés et des passeurs, Serge Daniel

routes_clandestines

Est-ce parce que j'avais des attentes trop fortes envers ce livre? Toujours est-il que ce livre m'a un peu déçue... Mais commençons par le positif!

Serge Daniel, journaliste, originaire du Bénin, s'est fait passé pour un candidat à l'immigration clandestine pour pouvoir vivre et comprendre ce que vivent les clandestins. De ce fait, c'est extrêmement bien documenté, et nous permet vraiment de comprendre certaines choses : la France pourra affréter tous les charters qu'elle voudra, construire des barbelés, des miradors si elle veut, ce n'est pas cela qui empêchera les gens de partir. Partir à tout prix. Mourir à cause de ce départ, vivre mille souffrances et mille dangers plutôt que de rester, sans travail, dans son pays d'origine. La pression familiale est forte aussi : chacun demande à son fils, à son mari, de partir pour suivre l'exemple d'un cousin ou d'un voisin supposé bien gagner sa vie en Europe. Le voyage se fait dans des conditions épouvantables : entassés dans des bus, à pied dans le désert, refoulés aux portes du Sahara par l'Algérie ou le Maroc, la traversée de Gibraltar qui fait tant de victimes, les femmes qui doivent se prostituer pour payer les passeurs... Ce livre a le mérite de nous plonger dans ce sinistre décor. En cela, il est essentiel, pour savoir, pour comprendre.

En fait, ma déception est dans le style. Plus on avance, plus on a l'impression que l'auteur nous raconte toujours la même chose, à tel point que souvent je tournais les pages pour vérifier si je ne l'avais pas déjà lue! Et cela, c'est vraiment dommage, car la lecture en devient pénible alors que le sujet est passionnant.


Merci à Babelio de m'avoir envoyé ce livre!


livres, critiques citations et bibliothèques en ligne sur Babelio.com

Posté par etoiledesneiges à 23:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

21 avril 2008

Sacrées Sorcières, Roald Dahl

sacr_es_sorci_res

Comment reconnaitre une sorcière? Les sorcières sont en apparence des femmes comme les autres. Seuls quelques signes distinctifs permettent de les identifier.
    - Elles  portent toujours des gants, même en été. Il leur faut en permanence dissimuler leurs affreux longs ongles crochus!
    - Elles ont des pieds carrés, sans orteils. Mais pour faire comme tout le monde, elles portent des chaussures à talons. De ce fait, elles boitent.
    - Aucun cheveu ne pousse sur leur crâne. Elles portent donc des perruques, qui les démangent affreusement. Elles se grattent souvent la tête.

Si vous croisez une femme (car les sorcières sont toujours des femmes, bien entendu!) qui répond à ces caractéristiques, et que vous êtes un enfant, alors fuyez! Une sorcière doit pour se sentir bien faire disparaitre un enfant par semaine...

Une grand-mère sorcièrologue a expliqué tout cela à son petit-fils. Manque de chance, celui-ci se retrouve par hasard coincé dans un grand congrès de sorcières! Il doit parvenir à s'échapper!

Voilà un livre très agréable, bourré d'humour, et dans lequel il arrive toutes sortes de choses affreuses aux enfants (un signe caractéristique des romans de Roald Dahl?) Lu dans le cadre du club Lire et Délires car publié en 1983, l'année de ma naissance - j'ai pas encore honte de le dire! ;-)

Lire chez Yue-Yin le compte-rendu de la rencontre!

Posté par etoiledesneiges à 12:00 - Commentaires [7] - Permalien [#]

20 avril 2008

Madame Bâ, Erik Orsenna

madame_ba

Madame Bâ est une femme malienne. Elle a huit enfants. Un de ses petits-enfants, qu'elle élève comme son fils, est parti en France, à 12 ans à peine, "avalé par l'ogre du football". Pour partir le rejoindre, elle doit remplir une demande de visa. Mais sa vie est trop longue pour pouvoir contenir dans les quelques lignes du formulaire 13-0021. Alors, chacune des lignes de ce formulaire est un chapitre entier. On y découvre la vie de cette femme malienne, élevée par un père moderniste et une mère traditionaliste, son enfance, son mariage, sa vie de femme et de mère. C'est un somptueux et poétique voyage dans l'Afrique d'aujourd'hui auquel nous invite Orsenna en nous racontant cette histoire.

Il  me reste cependant un petit goût d'inachevé... La fin reste à écrire. Mais c'est peut-être mieux ainsi : à chacun de s'imaginer la suite.

Posté par etoiledesneiges à 18:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


18 avril 2008

Nouveau tag!

Bon, pas franchement nouveau, vu que ça fait un moment déjà que j'ai été tagguée (par Romanza et par Yue Yin). Désolée d'avoir tant tardé!

Il s'agit de raconter ses premières fois.

Mon premier job : à 17 ans, des ménages dans des entreprises. Je n'en garde pas un souvenir impérissable! -Pas grand chose à raconter là-dessus...

Ma première voiture : je l'ai toujours! Une brave Titine Clio, rouge, de 1993, et qui vieillit très mal. J'espère donc en changer rapidement!

Ma première page WEB : ça remonte! J'avais un skyblog à une époque, que je co-écrivais avec deux copines, et dans lequel on racontait nos frasques adulescentes... Puis j'ai eu un blog chez blogger, de préparation du crpe, rapidement abandonné parce que justement, la préparation du concours ne me laissait plus de temps... Enfin, je suis allée chez canalblog, et j'y ai créé un blog à la naissance de mon fils pour raconter la petite vie de ma petite famille (blog privé, étant assez parano), blog que je tiens toujours. J'ai ensuite créé celui-là et mon dernier en date, celui de cuisine. Bon, je vais m'en tenir à trois!

Mon premier voyage : en Espagne, pas très loin de Barcelone, avec mes parents. J'avais une bonne quinzaine d'années.

Mon premier baiser : joker.

Voilà, désolée de ne pas être plus bavarde, mais mes premières fois n'ont rien de très passionnant!

Posté par etoiledesneiges à 12:21 - Commentaires [2] - Permalien [#]

14 avril 2008

Harry Potter à l'école des sorciers, J.K. Rowling

harry_potter

Il n'était pas trop tôt! Longtemps après tout le monde, je me suis enfin décidée à découvrir Harry Potter. Petit rappel de l'histoire, même si a priori tout le monde la connait : Harry Potter est élevé par son oncle et sa tante, lesquels ont un fils, Dudsley. Harry est le souffre-douleur de cette famille. Le jour de ses onze ans, un géant l'arrache à cette famille pour l'emmener à Poudlard, la fameuse école des sorciers. Là-bas, il va pouvoir, entre un cours de sorcellerie et un tournoi de Quidditch, découvrir la cape d'invisibilité, le miroir du riséd et bien sûr, se confronter au terrifiant Voldemort...

J'ai apprécié cette lecture, notamment par son humour. Mais je ne suis pas encore complètement fan, la preuve, je n'ai pas encore emprunté le tome 2!

Posté par etoiledesneiges à 12:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

22 mars 2008

Lectures autour de la Shoah et de la Résistance

Dans ce billet, je vais vous présenter plusieurs lectures faites autour du thème de la Shoah et de la Résistance. De la littérature de jeunesse essentiellement, car ces lectures avaient pour but de m'aider à monter des séances autour de ce thème en CM1/CM2, mais aussi des ouvrages pour tous.

Auschwitz expliqué à ma fille, d'Annette Wieviorka

auschwitz_expliqu____ma_fille

Ce livre, écrit par une historienne spécialiste de la Shoah, écrit dans des mots simples, destinés à une enfant de 13 ans, l'horreur du système concentrationnaire, son fonctionnement. Une lecture indispensable.

Il faut désobéir, Didier Daeninckx, Pef (série de 3 albums "Les trois secrets d'Alexandra")

il_faut_d_sob_ir

Le grand-père d'Alexandra lui raconte comment un policier lui a sauvé la vie en désobéissant aux ordres reçus. Un bel album, permettant d'aborder le thème de la Résistance, et d'engager le débat sur l'obéissance/la désobéissance, la difficulté et la nécessité de résister.

Viva la liberté!
(Les trois secrets d'Alexandra, tome 3)

viva_la_libert_

(Je n'ai pas trouvé le tome 2)

Le grand-père d'Alexandra lui raconte comment, en voulant aider un ami, il s'est retrouvé à aider la Résistance armée. Un album moins bien réussi que le premier à mon avis, mais très intéressant néanmoins.

A noter : dans chacun des albums de cette série, les récits de fiction sont accompagnés de vignettes présentant des documents authentiques et d'explications sur le contexte historique de la période, ceci est vraiment très bien fait.

Anne Franck, Josephine Poole, Angela Barrett

anne_franck

Il ne s'agit pas là du Journal ni même d'une version album du Journal. Ce magnifique album présente la vie d'Anne Franck, son enfance, ses premiers émois adolescent, et sa fin tragique. Très adapté pour des enfants de 9-10 ans, et au-delà bien sûr.

Posté par etoiledesneiges à 12:36 - Commentaires [8] - Permalien [#]

02 mars 2008

Oscar et la dame rose, Eric-Emmanuel Schmitt

oscar_et_la_dame_rose

Oscar, dix ans, est en phase terminale, victime d'une leucémie. Il se lie très fortement avec une des visiteuses de l'hôpital, Mamie-Rose. Sur les conseils de celle-ci, il va s'imaginer que chacune des douze journées qu'il lui reste à vivre sont comme douze décennies : chaque jour, il va vivre dix ans. Et il va raconter ses journées dans des lettres qu'il adresse à Dieu.

Ce livre est très poignant. J'avoue l'avoir fini en larmes. Je le recommande vivement néanmoins, il est extrêmement beau.

PS : non, je n'ai pas que des lectures qui donnent envie de pleurer en ce moment! J'ai lu pendant les vacances le premier tome d'Autant en emporte le vent, mais je n'ai pas pu emprunter le second... Dommage... Enfin, la bibliothèque rouvre dans une semaine, donc je vais bientôt pouvoir retrouver Scarlett!

PS bis, hors-sujet : je n'ai pas participé au club de lecture ce mois-ci, la bibliothèque n'avait pas ce livre, et a priori il ne me plaisait pas assez pour que je l'achète. Je lis dès que possible vos différents avis pour voir si je change d'a priori!

Posté par etoiledesneiges à 23:00 - Commentaires [14] - Permalien [#]

27 février 2008

Court, noir, sans sucre, Emmanuelle Urien

court__noir__sans_sucre

(La couverture est beaucoup plus sombre, les couleurs ne sont dues qu'au caprice du scanner...)

Il s'agit d'un recueil de treize nouvelles. Treize nouvelles d'un sinistre absolu, où la mort n'est jamais loin. Mes sentiments à la  lecture d'un tel recueil ont été multiples :  souvent glacée d'effroi,  j'ai parfois dû mettre une pause entre deux nouvelles, le temps d'évacuer... Mais des passages prêtent à sourire, notamment la nouvelle "Tristesse limitée". Quant à la dernière nouvelle... si j'avais sû, je ne l'aurais pas lue... trop noire...

J'ai apprécié cette lecture malgré tout, bizarrement... Mais heureusement que ce recueil n'est pas plus long, je n'aurais peut-être pas tenu le coup plus longtemps!

Merci Fashion de faire voyager ce livre, et merci Gambadou de me l'avoir envoyé (avec un joli marque-page, en plus!). Il part maintenant chez Amanda!

Posté par etoiledesneiges à 15:14 - - Commentaires [7] - Permalien [#]